mardi 16 janvier 2018

La triple noyade de 1910

Notre petite cité a elle aussi connu quelques événements tragiques.

Ce fut le cas en 1910, le 18 août exactement. 
C'est ce que rappelle, à l'entrée du pont, cette stèle, aujourd'hui en fort piteux état : 



Ce jour-là, un détachement de cavaliers du 15ème régiment de Dragons* fait des manœuvres dans la plaine de Garonne et décide de s'arrêter en fin de journée à Layrac, en bordure du Gers, pour se reposer et bivouaquer.
Les hommes faisaient boire les chevaux au bord de l'eau, lorsque soudain, et sans que l'on sache trop bien comment, l'un d'entre eux, le cavalier DARRIGADE fit une chute et se trouva emporté par les flots du Gers.
Aussitôt le cavalier VINET se jeta dans les remous pour lui porter secours, mais il coula immédiatement. Le lieutenant LEMOYNE, officier qui encadrait le groupe, crut bon, dans un élan héroïque, de se précipiter à son tour dans les eaux boueuses. Le journal "L'Indépendant du Lot-et-Garonne" rapporte dans son édition du 21 août 1910 ses dernières paroles : "Je vais à la mort mais au devoir"
Il fut malheureusement lui aussi emporté par le courant.

Trois hommes se noyèrent donc ce jour-là, en contrebas de la chaussée du Gers, en aval du moulin.


Une stèle fut érigée quelques temps après, mais en l'honneur de la conduite héroïque de Vinet et Lemoyne seulement. Le pauvre Darrigade, mort lui aussi, n'eut pas droit aux honneurs. 

La population layracaise fit preuve d'un grand soutien à l'armée lors de cet événement malheureux et le Maire donna lecture, lors du Conseil Municipal du 21 août 1910, d'un mot de remerciements adressé par les autorités militaires.
Il est à noter également que c'est la commune qui prit en charge les frais d'obsèques du cavalier Darrigade (pour un montant de 200,40 Frs de l'époque). 
La municipalité offrit aussi 3 couronnes mortuaires pour les funérailles. Ces deux derniers points furent validés lors du Conseil Municipal du 13 novembre 1910.

3 morts noyés, 3 couronnes : la municipalité du sage Joseph Danglade, ne fit, elle, aucune distinction ...




* Le 15ème régiment de Dragons

Le "Dragon" est un militaire se déplaçant à cheval, mais combattant à pied. Il fait donc partie des effectifs de cavalerie
Créé en 1776 par Anne Jules de Noailles, le 15ème régiment de Dragons fut un élément actif des guerres napoléoniennes et prit part aux batailles d'Arcole, des Pyramides, d'Iéna ou encore d'Austerlitz. 
a l'époque napoléonienne

Il fut cantonné à Libourne à partir de 1875.
Il s'illustra lors de nombreuses batailles de la Première guerre mondiale, étant englobé dans la 10ème puis la 3ème division de cavalerie.


Uniforme vers 1910 (29ème régiment)


Régiment de Dragons en manœuvres




mercredi 27 décembre 2017

Décorations de Noel 2017

     Comme chaque année, nombreux sont les Layracais qui ont tenu à donner un petit air de fête à notre cité, en décorant leurs portes, habitations ou vitrines. 

Voici donc un échantillon de cette saison 2017 - 2018 : 

 Chez des particuliers tout d'abord ...




Au Barry ....


Chez nos commerçants ....

Boulangerie Casagrande

Boulangerie Casagrande
Maison de la Presse

La Municipalité a également tenu à décorer la place Jean-Jaurès d'un immense sapin dont le Père Noël fait l'ascension ...


Si vous aussi, vous êtes particulièrement fiers de vos décorations, n'hésitez pas à prendre une photo et à nous l'envoyer à l'adresse : 
geraldiluke@aol.com
Nous la publierons dans ce blog .... 

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE A TOUS ! 

mardi 19 décembre 2017

Joyeuses Fêtes !


L'année 2017 touche à sa fin ...

Toute l'équipe de "Layrac, ma ville" 
(c'est à dire Sérioja et moi)  vous souhaite  de : 


et de 





mardi 5 décembre 2017

Layrac vue du ciel




Depuis le 23 novembre dernier, la société Périvision Studio *, société de production audiovisuelle lot-et-garonnaise, a mis en ligne sur YouTube un film de 3'26 min, montrant des vues de Layrac prises du ciel, à l'aide d'un drone.

C'est une très jolie réalisation, présentée en voix off par notre maire et accompagnée de commentaires dits par Alice Oudet.

Une jolie promotion pour notre petite cité gasconne ! 

A déplorer toutefois, les inexactitudes historiques qui accompagnent la vue de nos monuments ...

Mais jugez-en plutôt, en visionnant le film. 

Pour ce faire, cliquez sur le triangle ci-dessous : 









* lien vers le site de Perivision studio : Perivisionstudio.fr

mercredi 22 novembre 2017

Marché de Noël 2017



      Layrac se prépare à accueillir, le 3 décembre, son 23ème Marché de Noël . 

      Un événement de grande ampleur, attendu de tous, désormais inscrit traditionnellement dans le calendrier layracais des festivités de Noël.


      Rappelons que Layrac a été la première commune du département, il y a près de 20 ans, à organiser un Marché de Noël, sur le modèle de ce qui se faisait dans le Nord ou en Alsace.


Les bénévoles de la Récré, ont une fois de plus embelli notre ville de Layrac, en accrochant un peu partout de jolis paquets, lui donnant un air de fête.
Un grand merci à eux de se donner tant de mal pour décorer notre ville ! 


Cette année, ce sont près de 80 exposants qui vous proposeront leurs créations artisanales ou des produits et saveurs du terroir. 
Les moments phares seront bien entendu à 11 H et 15 H, la grande parade du Père Noël, sur son traîneau tiré par ses lutins. 

Une visite s'impose ! 
La Récré vous attend nombreux !

samedi 11 novembre 2017

Après le tournage ... les images

     Souvenez-vous : il y a maintenant un peu plus d'un an de cela, durant l'été 2016 , le quartier de Capespine, à Layrac était en effervescence. 
Et pour cause : dans la maison au fond du chemin, on tournait un film ! 

     Il s'agissait du film "Diane a les épaules", premier long-métrage du jeune réalisateur Fabien Gorgeart
Ce film est maintenant terminé, et on a pu assister jeudi 9 novembre dernier à sa projection, en avant-première, au Studio Ferry des Montreurs d'Images, à Agen. Il était présenté par le réalisateur, accompagné d'un de ses acteurs, Thomas Suire, et fut suivi d'un échange avec les spectateurs.



Si l'on zoome sur l'écran et l'image qui s'affichait juste avant la projection, on pouvait lire : 



     Ce film sort en salles mercredi 15 novembre et narre la maternité de Diane, qui a accepté de porter l'enfant de Thomas et Jacques, ses meilleurs amis. Elle restaure en même temps une maison de famille. (la fameuse maison de Capespine ! )
C'est dans ces circonstances un peu particulières qu'elle tombe amoureuse d'un jeune artisan, Fabrizio. 
Nous n'en dirons pas plus et vous invitons à aller voir ce film qui aborde avec une grande sensibilité les thèmes de la grossesse, de la gestation pour autrui et, grand classique du 7ème art, celui des amours contrariées.


Film de Fabien GORGEART

Avec Clotilde HESME, Fabrizio RONGIONE, Thomas SUIRE, Grégory MONTEL


Durée : 1H27



(vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)